CONFERENCE

ParisImagePro

Nous revenons du salon Paris Images Pro où nous avons assisté au focus sur les stratégies de sortie de films de 8 distributeurs, à savoir les sociétés:

Version Originale / Condor qui présentait Une Belle Fin, Uberto Pasolini / Sortie le 15 avril 2015.

Pyramide Distribution qui présentait Le dernier coup de marteau, Alix Delaporte / Sortie le 11 mars 2015.

Le Pacte  qui présentait Vincent n’a pas d’écailles, Thomas Salvador / Sortie le 18 Février 2015 &  The voices, Marjane Satrapi / Sortie le 11 mars 2015.

Happiness Distribution qui présentait Dear White People, Justin Simien / Sortie le 25 mars 2015.

UFO Distribution qui présentait un dispositif intéressant, Une expérience de sortie transmédia, de la salle à la salle Inupiluk et le film que nous tournerons au Groenland / Sortie le 25 février 2015.

Diaphana Distribution qui présentait Le Tournoi, Elodie Namer / Sortie le 29 avril 2015, Phantom Boy, Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli / Sortie le 21 octobre 2015 & Réalité, Quentin Dupieux / Sortie le 18 février 2015.

Les Films Du Losange qui présentait Amnesia, Barbet Schroeder / Prochainement.

Eurozoom qui présentait Tokyo Fiancée, Stefan Liberski / Sortie 4 mars 2015.

Si les stratégies évoquées lors de cette rencontre étaient pour la plupart d’un grand classicisme à l’exception de la stratégie transmédia de UFO Distribution, les distributeurs ont tout de même partagé avec nous leur processus de réflexion pour concevoir une stratégie de sortie de film.

Au-delà de l’intérêt global de cette rencontre, en tant que jeune production, nous retenons 5 points essentiels:

1. Le Distributeur est le premier guichet financier à contacter dans la recherche de financement d’un long-métrage.

2. De nombreux distributeurs achètent les films sur scénario, même les 1er films comme chez Pyramide.

3. Il faut impérativement donner une mission précise au photographe de plateau pour préparer l’affiche dès le tournage. Ce qui veut dire aménager du temps pour le photographe.

4. Arriver en tant que producteur en ayant identifié son public cible et avec une véritable stratégie web originale et cohérente est un plus si on veut travailler en totale synergie avec les distributeurs surtout si votre film est un ovni ( mais dans ce cas précis, allez voir plutôt Le Pacte ou UFO Distribution…). L’expérience de Jimmy en matière de stratégie com web sur le film La Cité Rose avec la stratégie Pitche-moi la Cité Rose nous avait sensibilisés sur le sujet, cette conférence conforte notre point de vue.

5. Les stratégies mettant en jeu les réseaux sociaux sont généralement utilisées pour draguer un public jeune(- de 25 ans)

 

 

 

Les commentaires sont fermés